Apprendre la propreté à son chien

Un chiot n’est pas naturellement propre. Quand on décide d’adopter ou acheter un chien en bas âge (ou en tout cas pas encore éduqué), il faut absolument avoir en tête que les débuts vont être laborieux, puisque personne ne lui aura enseigné la propreté : pipi et caca se feront sur le beau sol de votre salon !

Je sens que ce sujet va être source de polémiques… Et bien tant pis ! Pas de chichi, et pardon d’avance si la méthode que nous avons adopté choque certaines âmes sensibles : je vais vous parler d’une part de ce qui se dit et de ce que nous avons lu, d’autre part de ce qu’on nous a conseillé… et finalement de ce qui a marché pour nous ! Car toutes les méthodes n’ont pas eu l’effet escompté avec notre petite Doberman, en particulier la nuit…

Si vous n’avez trouvé de solution nulle part ailleurs, peut-être que notre méthode est faite pour vous !

APPRENDRE LA PROPRETÉ A SON CHIEN : ce qu’on peut lire ou entendre

1/ les balades (attention, uniquement quand votre chiot aura eu les vaccins nécessaires ; consultez votre vétérinaire) :

Il est indubitable qu’un chiot fait extrêmement souvent ! Ça ne peut donc pas se retenir, ces petites bêtes ? Et non ! 🙂 La première chose à faire est donc de le sortir le plus souvent possible, forcément. Il aura ainsi tout le loisir de se soulager hors de chez vous. « Mais si je travaille ? » me direz-vous, « Et la nuit, il faut se lever toutes les 2h ? ». Ça, on ne ne nous le dit jamais ! Je vous en parle après…

2/ le tapis d’enseignement de la propreté :

Prévoyez le budget qui va avec : je ne vous cache pas que le prix de ces tapis nous a vite incités à chercher des moyens plus économiques !

Vous trouverez dans tous les commerces spécialisés pour nos amis les bêtes ces tapis pour « donner » à votre chien un coin dédié à ses besoins. Ajoutez à cela des bombes à pulvériser dessus, dont l’odeur attirerait votre chien vers cet endroit, et vous serez armés de toute la panoplie !

3/ le parc à chiots :

Attention, investissement également ! Comme pour les bébés, il existe des « parcs », qui sont en fait des petites clôtures (en majeure partie en métal dans le commerce), pour y laisser votre(vos) chiot(s) en toute sécurité. Vous pouvez y associer un tapis d’enseignement de la propreté dans un coin, et votre animal aura tout « sous la patte » sans que vous ayez à lui courir après.

4/ l’attitude du maître :

Je n’ai rien contre ces préceptes, car ils sont vrais pour tout nouvel apprentissage du chien.

Il est dit et redit que les chiens n’ont pas une mémoire comme la nôtre : les gronder pour quelque chose qu’ils ont fait 1h avant est tout à fait inutile. Donc, si votre chien fait ses besoins et que vous vous en rendez compte plus tard (en rentrant chez vous, en vous levant le matin, etc.), ne vous fatiguez pas à le réprimander et à l’accabler, ça ne sera d’aucun secours.

Pour nettoyer ses « oublis », isolez-le pour qu’il ne vous voie pas le faire : il va croire que vous voulez jouer, ou que ce qu’il a fait vous intéresse, et ça lui donnera envie de le refaire.

Quand vous sortez votre chien et qu’il fait dehors, félicitez-le comme s’il avait réussi une prouesse ! Ça l’aidera à comprendre ce que vous attendez de lui.

Voilà en gros ce que vous lirez et entendrez un peu partout… et voici comment ça s’est passé pour nous !

APPRENDRE LA PROPRETÉ A SON CHIEN : ce qui a marché pour nous

Notre solution pour remplacer le parc à chiots : la barrière pour enfants empruntée à des amis !

Pour nous, le problème a été de pouvoir laisser notre chienne dehors, car nous n’avions pas la vocation d’un chien d’intérieur. Le temps qu’elle soit assez grande pour ça, nous l’avons donc laissée en intérieur, mais dans des périmètres limités, car nous n’avions pas les moyens d’investir dans un parc à chiot, d’autant plus qu’un Doberman acquiert très rapidement la force de détruire beaucoup de choses et de sauter par dessus énormément d’obstacles !

Nous avons donc emprunté à des amis leur barrière pour enfants dont ils ne se servaient plus et l’avons placée en bout de couloir pour enfermer notre chienne dans un espace raisonnable, et ainsi la laisser la journée sans qu’elle puisse visiter l’ensemble de la maison.

Notre solution pour remplacer le tapis d’enseignement et la bombe odorante : du papier journal et de l’eau de javel !

Les tapis d’enseignement coûtent cher, et un Doberman, ça fait des gros pipis ! A force de jeter les tapis, nous avons renoncé à dépenser autant d’argent et avons opté pour du simple papier journal. Il est snob de penser que ça ne se vaut pas ! Le résultat est vraiment le même. Et il est connu qu’il ne faut pas utiliser de javel pour nettoyer les oublis de votre chien pour ne pas qu’il y retourne… donc, autant mettre un peu de javel là où on veut qu’il fasse ! 😉

Évidemment, une fois que notre chienne a passé ses journées dehors, nous ne nous posions plus la question de sa propreté la journée.

Le reste du temps, quand nous étions avec elle en intérieur et qu’elle était encore jeune, nous avons appliqué le principe de la sortir souvent et de l’encourager à faire dehors : elle l’a appris très rapidement et nous demandait à sortir spontanément.

APPRENDRE LA PROPRETÉ A SON CHIEN : que faire la nuit ?

Le « coin » pour les besoins, ça va un moment, mais même le chien n’y va plus quand il y en a de trop ! Et le matin, je ne vous raconte pas le chantier ! Car petite, notre chienne faisait autant la nuit que la journée. Nous n’en sortions pas !

Vers ses 6 mois, las de ramasser ses cacas et laver ses pipis tous les matins, je posai la question partout autour de moi pour trouver une solution, car nulle part on en entendait parler. La journée, le chien demande à sortir, mais la nuit, on ne va pas se lever toutes les 3h pendant 1 an ! Nous la sortions au tout début, mais comment lui apprendre à se retenir, et non à nous réveiller pour sortir ?

C’est là que notre dresseur nous a soufflé un concept qu’on ne connaît pas forcément : un chien ne fait pas là où il dort, car c’est quelque chose que sa mère lui a appris avant même ses 2 mois. Si vous voulez apprendre à votre chien à se retenir la nuit, il faut réduire son espace à sa couche. Et pour ça, rien de mieux qu’une cage…

Ça a été radical ! Nous avons placé son coussin dans la cage que nous utilisions pour la transporter en voiture. Nous la fermions avant d’aller se coucher, et à part l’entendre gratter un peu le matin tôt quand elle n’en pouvait plus, fini les pipis la nuit ! Il a suffi de l’y laisser quelques semaines chaque soir, puis il n’a plus été nécessaire de fermer la porte de la cage, elle l’a adoptée jusqu’à ce qu’on ne lui laisse plus que son coussin.

Tout s’est fait en douceur, promis. Il n’y a aucun acte de maltraitance là-dedans : notre chienne a assimilé la cage comme sa niche à elle, nous y avions mis ses « doudous » et tout ce qu’il faut, avec une gamelle d’eau. Ça a été pour nous le petit coup de baguette magique !

Bon courage à vous si vous commencez cet apprentissage avec votre chiot, et n’hésitez pas si vous avez des questions !

A bientôt,

Aloux

Rating: 4.0. From 1 vote.
Please wait...

50 comments

  • nathalie on juin 5, 2014 at 11:01 said:

    Je viens de perdre, Tommy un cocker americain male. Adorable, très intelligent, et propre à la maison sauf quand il était contrarié !!!! Mais, Je ne pouvais l’emmener nul part sans qu’il ne lève la patte pour marquer. pas facile en visite chez des amis. anecdote : première visite chez une toiletteuse, il a fait pipi sur les jolis escarpins qu’elle portait.
    Alors que je cherche un nouveau petit compagnon, je me demande si les femelles ne sont pas plus propres que les mâles ?

    Merci pour ce joli site, très intéressant.

    • Aloux on juin 6, 2014 at 10:19 said:

      Bonjour Nathalie,
      Merci beaucoup pour votre commentaire !
      Il est certain que vous n’aurez pas de problème de marquage avec une femelle ! Juste des petits pipis d’excitation dans leurs premiers mois quand elle sont très contentes de voir quelqu’un qu’elles ne voient pas tous les jours, ce qui peut arriver chez le vétérinaire ou le toiletteur, forcément, à part ça, rien de bien particulier. Ca ne dure que jusqu’à leurs 5 ou 6 mois, en tout cas pour les chiennes qu’on connaît, dont la nôtre.
      En ce qui concerne les mâles, peut-être est-ce lié aussi au fait qu’ils soient castrés ou non. Je crois que le marquage de territoire ne se manifeste que s’ils ne sont pas castrés.
      Mais je ne suis pas experte en la matière, je laisse nos amis internautes apporter des précisions si nécessaire ! 🙂
      A très bientôt !
      Aloux

      • Mélodie on mars 4, 2017 at 9:58 said:

        bonjour je voulais savoir mon chien (chihuahua) a eu 1 an le 15 février et elle n’est toujours pas propre et je commence à en avoir marre de ramasser tous les jours ses petits oublis. alors j’ai acheté une cage je lui ai mis son panier, ses jouets, sa gamelle et son endroit dedans. Mais ça ni fais en plus elle l’alaise que lui mets pour qu’elle puisse faire ses besoins que puis je faire. AIDER MOI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        • Aloux on mars 9, 2017 at 3:02 said:

          Bonjour Mélodie,
          1 an, ça commence effectivement à être alarmant. Êtes-vous son premier maître ?
          La cage doit être juste assez petite pour n’y mettre que son panier pour dormir, rien d’autre. Votre chienne fait-elle directement dans le panier où elle dort, ou juste à côté ?
          Si elle fait, il ne faut la réprimander que si vous la voyez faire (sinon ça ne sert à rien). Vous la réprimandez et l’isolez dans un endroit petit et sans lumière. Juste quelques instants, ce n’est pas de la torture, juste une punition. Elle sera punie, et elle ne vous verra pas nettoyer. Quand vous la promenez dehors, félicitez-la à outrance et donnez-lui même une récompense quand elle fait.
          Si vous faites déjà tout ça, je vous conseille d’aller consulter votre vétérinaire pour voir si son problème n’est pas ailleurs (incontinence, par exemple… est-elle stérilisée ?), et si tout va bien de ce côté-là, adressez-vous à un éducateur canin qui vous aidera à analyser son comportement sur le sujet.
          N’hésitez pas à nous apporter plus de détails, si on peut comprendre ensemble d’où lui vient ce comportement.
          A votre écoute…

  • Isax on mai 29, 2014 at 11:05 said:

    Bonsoir,
    Je viens d’adopter un chiot Beagle de 3 mois, ce soir est ça première nuit parmi nous et bien sur, je m’inquiète de la première nuit !
    Nous avons décidé de la laisser dormir avec nous, mais par terre. Je n’ai pas de papier journal, mais je vais trouver un équivalent (j’espère!!). Comment faire pour la rendre propre dans notre chambre ? Nous n’avons pas de cage ni de barrière ?
    Nous sommes à la maison les 3 prochains jours, donc nous allons la sortir le plus souvent possible. mais après, elle devra rester seule à la maison pendant la journée. Nous avons un jardin et un autre chien (un border) et nous pensions la laisser dehors avec Chef, mais j’ai peur qu’elle se sente seule et abandonnée… Qu’en pensez-vous ?
    Merci !

    • Aloux on juin 2, 2014 at 9:00 said:

      Bonjour Isax
      J’imagine que les premières nuits sont passées…?
      Attention, vous n’êtes pas censée laisser un chiot dehors, même dans le jardin, tant que les vaccins ne sont pas tous faits.
      Je regrette de ne pas avoir vu votre message avant, mais laisser le chiot dormir avec vous n’est pas du tout une bonne idée, vous n’allez plus vous en sortir !
      Et si la journée, il est avec votre autre toutou, il se sentira moins seul, mais vous êtes-vous assurée que les 2 s’entendent bien ?
      Pour rendre propre votre chiot, toutes les méthodes sont décrites dans l’article, je ne vous cache pas qu’il n’y a pas de remède miracle, le temps vous aidera. 🙂
      A votre disposition, bon courage et profitez-bien de votre nouvel ami à 4 pattes !
      Aloux

  • ARCHINARD on mai 2, 2014 at 2:48 said:

    bonjour
    j’ai une petite chienne boxer depuis 1 mois , elle a actuellement 3mois , la journée c’est pratiquement acquis , je la sors le plus souvent possible , ou aprés chaque sieste , mais la nuit elle geint pour me prévenir , mais aprés avoir fait , je la sors quand même et elle fait sa grosse commission , aprés elle retourne se coucher , mon problème est de lui faire comprendre de me prévenir avant son pipi lol

    • Aloux on mai 5, 2014 at 3:23 said:

      Bonjour Archinard,
      Et bien, déjà, félicitations si la journée, à 3 mois, elle est déjà au point ! C’est déjà énorme !
      Effectivement, en la sortant le plus souvent possible, ça vient vite.
      Pour la nuit, il faut juste que vous soyez patient, à mon avis, il n’y a pas de remède miracle. A part peut-être de la faire dormir dans un endroit tout petit (cage de transport, par exemple) comme on l’a fait pour la nôtre, elle va arriver au fur et à mesure à se réveiller avant de faire son pipi, car c’est ça qui la réveille. Elle est encore petite, ne vous inquiétez pas. 3 mois, propre la nuit, c’est plus que rare !
      Tant que vous la félicitez énormément quand elle fait dehors, ça va venir tout seul… 🙂
      Bon courage !
      Aloux

  • malou on décembre 14, 2013 at 12:13 said:

    Bonjour,
    D’ici quelques jours je vais adopter un chiot (husky coupé labrador) un vrai petit ange! Ce qui m’inquiète c’est que ce sera mon 1er chien. Il a 4 mois et je ne sais pas trop comment m’organiser. Je n’ai pas de garage mais un grand jardin mais pour le moment le portail est ouvert car cassé. Vu le froid en ce moment je me dis qu’il vaudrait mieux le laisser dedans la nuit mais la journée est ce que je peux le laisser dehors en l’attachant? ça me fait un peu peur car il ne fait pas chaud du tout… comme j’ai pu lire, il aura un bout de chemise avec lequel il dormait avec ses frères et soeurs, ça devrait le rassurer déjà pour la nuit. Vu son jeune âge est-il préférable de le laisser dans la maison tout le temps? Ou puis je le mettre dans une niche la journée? Merci de vos réponses. Je veux faire au mieux pour lui

    • Aloux on décembre 15, 2013 at 7:37 said:

      Bonjour !
      Alors déjà, pour le laisser dans le jardin, il faut que ses vaccins soient tous à jour.
      Une fois fait, il est vrai qu’il faut faire attention au froid. Notre chienne est adulte et nous la laissons dehors avec un manteau quand les températures sont négatives.
      Mais votre race de chien a un sous-poil, donc adulte, il n’aura pas trop de souci avec le froid, par contre, à 4 mois…
      Franchement, à votre place, je le laisserais à l’intérieur quand les températures sont en-dessous de 0 degré.
      A cet âge, les chiens dorment beaucoup, ce n’est pas un mal de le laisser dedans. Mais il faut par contre que vous ayez un endroit où le mettre où il ne pourra pas trop détruire, car ce sont des chiens destructeurs de réputation, les labradors. Tout dépend peut-être de quelle race il a pris le plus les traits ! 🙂
      Attendez qu’il ait passé les 6 mois pour le laisser dehors dans le froid de l’hiver. En tout cas, c’est ma suggestion personnelle !
      Amis lecteurs, avez-vous d’autres conseils à donner à Malou…?
      A votre disposition, Malou !

  • Erci on novembre 18, 2013 at 2:46 said:

    Pas toujours facile de garder la petite propre chez nous ! Mais parfois elle se surpasse et fait des efforts de fou pour ne pas craquer dans la maison lors de journés toute seule.

  • Maggie on octobre 29, 2013 at 9:17 said:

    Bonjour,
    ma chienne fait ses besoins dans son panier, mais elle est parfaitement propre dans la maison. Aurais-tu une idée ?

    Merci de ta réponse 🙂

    • Aloux on octobre 29, 2013 at 4:28 said:

      Bonjour Maggie,
      Alors là, problème, en effet ! Je vais tenter quelques suggestions, dis-moi si ça peut déjà être des pistes à mettre en oeuvre ou si tu as déjà essayé tout ça !
      Quelle âge a-t-elle actuellement, ta chienne, au fait ? Et tu l’as depuis qu’elle a quel âge ?

      Tout d’abord, il faut absolument nettoyer complètement ses méfaits pour que ta chienne n’ait pas envie de le refaire (l’odeur les inspire).
      Ensuite, si tu la vois faire, réprimande-la instantanément, et isole-la, à la fois pour la punir (pas dehors, ça lui paraîtrait être une récompense ; dans une autre pièce, petite de préférence) et pour nettoyer sans qu’elle te voit.
      A-t-elle la possibilité de sortir régulièrement ?
      Si oui, il faut la féliciter copieusement à chaque fois qu’elle fait dehors. Si non, le problème peut venir de là.
      Dans l’attente de ton retour… bon courage ! Et à ta disposition ! 🙂

  • Anonyme on juillet 25, 2013 at 4:51 said:

    Bonjour! Moi aussi j’ai un chiot doberman…mâle .Je voulais savoir jusqu’à quel âge vous avez laisser la barrière de sécurité pour chiot ? … Car mon chiot mordille tout et risque de briser les meubles en mon absence . Un doberman grandit vite , votre chienne n’a

    • Aloux on juillet 26, 2013 at 2:17 said:

      Bonjour !
      Alors, pour la barrière de sécurité, ça a duré jusqu’à ce qu’elle saute par-dessus ! Arrivé un moment, la barrière ne sert plus à rien : ces chiens sont très agiles et puissants, d’autant plus les mâles, encore plus grands que les femelles.
      En fait, c’est votre chien qui vous dira quand est-ce que la barrière ne sera plus utile !
      Nous, du moment qu’elle l’a « vaincue », nous l’avons laissée dehors la journée, car elle était du coup trop grande pour se faufiler à travers les barreaux de notre clôture.
      Je n’ai pas la suite de votre message, mais n’hésitez pas ! Et bon courage avec votre petit dobby !
      Amicalement

    • Aloux on juin 30, 2013 at 1:41 said:

      Bonjour Max !
      Oui, les accidents, c’est tout à fait normal. Il va lui falloir quelques temps pour se retenir… Quel âge a-t-il ? A-t-il eu d’autres maîtres avant vous ?
      Il ne faut pas oublier de le sortir le plus régulièrement possible, quoi qu’il arrive, et s’il y a ce type de petit oubli, ne surtout pas le réprimander.
      Il suffit de le tenir à l’écart pour que vous nettoyiez sans qu’il vous voie, utiliser surtout un produit sans javel pour ne pas l’inciter à refaire, et bien « remplir » sa cage : un gros coussin, une gamelle d’eau, etc., qu’il n’ait pas « la place » pour faire ses besoins !
      Ça l’aidera à se retenir encore mieux… ou en tout cas à vous prévenir quand ça ne peut plus attendre !
      Le secret : patience et indulgence. 🙂
      Bon courage !

  • Karole on février 15, 2013 at 8:51 said:

    Merci Aloux pour cet article !
    Parfois les solutions les plus simples (et les moins onéreuses) sont les meilleures !
    J’ai aussi utilisé du papier journal pour mon premier chien. On frottait les feuilles usagées sur les neuves pour laisser un peu d’odeur (c’était sur un balcon et non à l’intérieur).
    Sinon, comme je suis réveillée au moindre bruit la nuit, dès que j’entendais le chiot gigoter j’allais lui ouvrir la porte donnant sur le jardin. S’il hésitait à sortir, je le poussait un peu dehors et ne lui rouvrait que quand il avait terminé son pipi. Au bout de deux-trois répétitions, il a tout compris.

  • Annie on février 9, 2013 at 7:13 said:

    Et bien vous voyez ce n’est pas difficile, car moi je n’ai jamais eu de soucis de besoins de chients a la maison et j’ai toujours eu des chiens. petits je les sortais toutes les heures et ensuite, elle devenait très vite propre et demandait pour faire ses besoins. ensuite j’ai installé un parc d’éducation a la maison surtout pour mes absences la journée. je peux vous dire que cela facilite grandement la vie et nos rapports mutuels avec le chien a savoir que je n’ai jamais souffert de saletés dans la maison. l’apprentissage de la propreté n’a pas été un soucis pour moi avec aucun de mes toutous.

    • Aloux on février 10, 2013 at 5:02 said:

      Quelle chance ! En tout cas, le parc à chiots a l’air d’être un de ces bons compromis, quand on ne peut pas sortir son chien toutes les heures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *