Mon chien a 3 ans ; quand la maturité du chien se voit

doberman-mûreUn constat indéniable : le temps a passé et mon chien a changé, a mûri… a vieilli ? Peut-être… Mais il est en tout cas bien différent d’il y a quelques temps ! Doit-on déjà y voir les signes de l’âge dans le sens alarmant du terme ? Pas de panique. Moi, ma chienne, je l’adore encore plus comme ça ! 🙂

CE QUI A CHANGE CHEZ MON CHIEN

L’obéissance : quand ma chienne, par simple défi, ignorait certains ordres il y a encore 1 an, elle écoute bien mieux aujourd’hui et son esprit « rebelle » s’est un peu apaisé. Sans pour autant perdre sa personnalité, on dirait qu’elle a compris pourquoi on lui donnait parfois des indications ou on lui demandait de faire certaines choses.

La vitesse d’apprentissage : alors là, j’avoue que je ne m’y attendais pas. Ma chienne apprend mieux aujourd’hui que petite ! Pourtant, on pourrait croire que ce serait l’inverse, non ? Et bien à 3 ans, il est extrêmement facile de lui apprendre de nouveaux « tours ». Elle comprend plus vite, se concentre mieux et plus longtemps. C’est magique !

L’énergie : ma chienne n’a pas perdu son énergie, mais elle la canalise mieux. Quand il y a quelques mois encore, elle sautait et s’excitait sans pouvoir s’arrêter auprès de nos amis qui venaient en visite, elle se calme très vite aujourd’hui et est tellement plus agréable à vivre.

Le physique : on sent que notre chienne est dans la force de l’âge. A la fois imposante comme un adulte, mais au poil et à l’allure du jeune chien, ses muscles sont bien dessinés et sa puissance est remarquable (nous parlons ici d’un Doberman). Le seul signe dont on se passerait ? Son premier poil blanc est apparu ! :'(

La patience : en cas de raté de balade ou d’absence involontairement prolongée, notre chienne a une patience à toute épreuve, c’est impressionnant. Que ce soit dans son comportement ou ses besoins naturels, c’est un roc ! Heureusement que ça ne nous arrive pas souvent, mais nous avons pu le constater dernièrement suite à une panne de voiture qui a dû prolonger sa solitude à l’intérieur de la maison, et nous sommes rentrés sans aucune mauvaise surprise… ce qui n’était pas le cas il y a 6 mois !

C’est donc un plaisir de faire ce constat : ma chienne a mûri. Mais tout n’a pas changé quand même…

Gaia dans les champsCE QUI N’A PAS CHANGE CHEZ MON CHIEN… qu’il vaut peut-être mieux ne pas voir changer !

Son instinct : ça, c’est bien une chose qui n’a pas varié d’un cil ! Que ce soit les aboiements en cas d’approche d’un étranger (humain ou animal) de la maison, la poursuite effrénée des proies rapides comme les lapins ou les chats, ou encore le creusement de trous dans le jardin si elle n’a pas sa dose de dépense physique, l’âge n’y fait rien. Bon, c’est un chien, aussi, on ne va pas se plaindre, on le savait. Et ce sont peut-être des choses qui disparaîtront quand elle deviendra vieille, donc on ne le souhaite pas !

Son caractère joueur : incroyable de voir comme notre chienne aime jouer comme au premier jour. C’est juste infaillible : qu’elle soit fatiguée ou non, il suffit de saisir l’un de ses jouets, et c’est reparti pour un tour ! Infatigable. Comme c’est un signe de bonne santé, on s’en réjouit !

Ses défauts : évidemment. Il ne faut pas croire que parce qu’un chien s’assagit, il devient parfait. Sa personnalité reste la même, malgré le fait que ses traits de caractère aient évolué. Elle tente toujours de monter sur le canapé si on le laisse sans protection en notre absence, c’est tellement confortable ! Elle aime toujours autant grignoter les crottes de lapin pendant les balades malgré nos interdits, ça doit être tellement succulent… :s Elle léchouille toujours les mains des amis qu’elle ne connaît pas pour avoir des caresses, vu que ça marche presque à chaque fois. Elle gratte toujours à la porte pour qu’on la fasse rentrer, puisqu’on n’a jamais trouvé comment lui faire perdre cette habitude qui redécore nos huisseries. Bref. La liste pourrait durer, mais vous avez compris le concept !

En conclusion, c’est quand même le pied, car le chien plus mûr se montre vraiment plus docile, plus attentif à vos demandes, donc plus facile à vivre. Ajoutez-y l’acquis des habitudes quotidiennes, et vous avez une vie « qui roule » avec votre toutou. Alors, si vous n’en êtes pas encore là, persévérez, vous verrez : tout ce pour quoi vous vous battez aujourd’hui pour l’apprendre à votre toutou qui n’en fait qu’à sa tête, paiera bientôt quand il aura mûri !

Aloux

Nota Bene : ce constat est fait sur un Doberman, race plutôt considérée comme faisant partie des grands chiens. Il est souvent dit que les petits chiens mûrissent plus vite que les grands, alors l’âge où les choses auront vraiment changé peut varier.

No votes yet.
Please wait...

4 comments

  • Manon on septembre 23, 2016 at 11:25 said:

    Bonjour Aloux,
    je voulais vous remercier pour les articles très intéressants que vous écrivez.
    Je suis tombée sur votre blog par hasard en me renseignant sur le budget à prévoir pour l’acquisition d’un chien.
    J’ai appris pas mal de petites astuces en vous lisant (même si je n’ai pas encore de chien cela ne serait tardé!).
    Merci
    Manon

    • Aloux on septembre 24, 2016 at 7:51 said:

      Bonjour Manon !
      Je suis ravie que ce blog ait pu vous aider un peu ! N’hésitez pas à revenir nous parler de votre toutou quand vous l’aurez 🙂
      A bientôt !
      Aloux

  • Calvin on janvier 5, 2015 at 2:19 said:

    Bonjour,

    C’est beau de voir tous ces changements chez un chien. Seul son maître peut les identifier aussi bien malgré le changement radical entre un jeune chien et un chien adulte. Je parlerai également de maturité ! Notamment quand on lit toutes les différences caractérielles que vous notez chez votre chien ! Merci pour ce partage !

    • Aloux on janvier 5, 2015 at 6:53 said:

      Bonjour Calvin,
      Merci pour votre commentaire ! Qu’est-ce qu’on les observe, nos toutous, n’empêche… on voit tous les petits détails ! 🙂
      A bientôt,
      Aloux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *