Education du chien : le rappel… ça se passe plutôt bien !

Voilà 2 semaines que j’ai pris la décision de poursuivre l’éducation de notre chienne malgré ses 1 an et demi bien tassés, et je souhaitais vous faire un petit suivi de l’opération pour notre première étape : le rappel aux pieds.

Et bien, pour l’instant, je ne peux dire qu’une seule chose : merci Jean-Luc ! 🙂 Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’histoire, je me base sur les conseils et méthodes de Jean-Luc du blog Eduquer son chien. Je vous invite à consulter mon article Le rappel : je m’y remets ! pour comprendre le commencement.

Alors, comme je l’avais prévu, je fais travailler ma Gaia le plus régulièrement possible, c’est-à-dire que je m’emploie à l’entraîner sur cet exercice chaque jour, même si nous n’avons que peu de temps. Et j’ai la sensation que c’est cette subtilité qui fait toute la différence dans son comportement !

Je pense avoir la preuve que peu mais souvent, vaut mieux que beaucoup de temps en temps !

LA METHODE DU RAPPEL AUX PIEDS

Pour le rappel comme pour tout autre exercice, il est important que chaque ordre soit associé à 1 geste et 1 mot uniques. Il faut surtout bien retenir ça. Ca a été notre erreur jusque là : nous appelions notre chienne sans donner d’ordre particulier, pensant qu’en entendant son nom, elle reviendrait. Non, non, non, ce n’est pas aussi simple ! Il faut :

– dire le nom de votre chien
– dire le mot qui correspond à l’ordre que vous souhaitez lui donner
– faire simultanément le geste associé à l’ordre

Être bien clair là-dessus simplifie énormément la tâche, je vous le garantis.

Ensuite, l’ingrédient primordial est la récompense. Vous ne pouvez pas passer à côté pour un bon apprentissage. Votre chien doit être motivé, et la récompense est ce qui marche le mieux ! C’est en le faisant travailler qu’au fur et à mesure, vous alternerez les récompenses type friandise avec les récompenses type caresses et félicitations, pour qu’à force de répétition, votre animal obéisse sans plus réfléchir.

Enfin, il faut toujours penser à la notion du rappel positif. Je vous avoue que ce terme m’est resté obscur quelques temps. En fait, il ne faut pas rappeler votre chien pour lui faire subir quelque chose de négatif, tout simplement ! Par exemple, pour le gronder, pour l’attacher, ou toute autre chose qui pour lui, n’est pas réjouissante. Au contraire, il faut toujours le rappeler pour quelque chose de positif : la récompense, soit, mais ensuite le jeu, ou la liberté, ou la balade qui continue paisiblement, etc. Si vous ne suivez pas ce précept, vous aurez beau lui faire miroiter une récompense, il ne viendra pas ! Ils sont malins, nos amis à 4 pattes !

NOTRE CHOIX DE METHODE DE RAPPEL AUX PIEDS

Nous avons décidé de suivre cette méthode en faisant les choix suivants :
– notre ordre : « Viens ! »
– notre geste : la main contre la cuisse

Autre subtilité que Jean-Luc invite à pratiquer : quand elle arrive à nos pieds, nous attendons 2 ou 3 secondes avant de lui donner la friandise. Du coup, notre chienne a le réflexe de s’asseoir ! Nous, ça nous va bien ! 🙂

1ère ETAPE DU TRAVAIL : le rappel en laisse

Quand on commence à travailler l’obéissance de son chien, on peut pratiquer chez soi, pour le laisser en liberté, ou en extérieur, mais avec son chien en laisse, puisqu’on ne le maîtrise encore pas assez.

Au bout de deux semaines de pratique (un peu chaque jour), quand elle est en laisse, elle réagit vraiment très bien. La seule réserve est en fin de balade, car elle a un peu plus de mal à se concentrer (fatigue après s’être défoulée…). Jean-Luc, mon coach à distance, m’a dit que c’était tout à fait normal. Attention, il ne faut pas oublier que chaque apprentissage prend du temps, et qu’il faut plusieurs mois avant de pouvoir dire qu’il est acquis !

En tout cas, à part ces petites « faiblesses » de fin de promenade, en laisse, elle maîtrise très bien, c’est du bonheur !

Il est possible que le fait qu’elle ait déjà 1 an et demi et quelques bases nous ait facilité un peu la tâche, je ne saurais le dire. En tout cas, elle a des acquis qu’on lui a appris quand elle était petite, je pense que ça joue.

2ème ETAPE DU TRAVAIL : le rappel en liberté

J’avoue que j’ai testé (déjà !) cet exercice sans laisse, juste pour voir… Un miracle !! 🙂 🙂 Bon, allez, je m’enflamme un peu, mais quel plaisir de la voir réagir et venir de suite… c’est extrêmement gratifiant.

Je ne l’ai fait qu’une fois, car nous étions seules et j’ai voulu essayer, comme ça. Elle est venue instantanément, mais je vais attendre un peu avant de le pratiquer régulièrement. Pour l’instant, le travail en laisse continue. J’espère que je ne vais pas me faire gronder par mon professeur ! 🙂

En tout cas, ça marche très bien. Je pense que je ne vais pas tarder à essayer d’autres ordres. Dès que nous aurons notre caméra, je vous montrerai tout ça, promis !

Le plus logique serait peut-être de passer à la marche aux pieds…?

Aloux

No votes yet.
Please wait...

4 comments

  • JLuc on décembre 21, 2012 at 12:31 said:

    Bonjour Alexandra,

    Vous avez bien fait de signaler les étapes à respecter pour travailler le rappel à distance.

    Votre article est clair et les lecteurs pourront prendre exemple sur la méthode du renforcement positif…

    Attention de ne jamais bruler les étapes, car c’est comme faire un gâteau sans farine, il manquera quelque chose !

    Bon travail !

    JLuc

    • Aloux on décembre 22, 2012 at 8:08 said:

      Merci, coach ! 🙂 oui, je note bien, allons-y doucement et sûrement, dans les règles de l’art. C’est tellement agréable de voir nos efforts récompensés ! Merci pour vos conseils !

  • Karole on décembre 19, 2012 at 2:34 said:

    Bravo Aloux !
    Quand on a la bonne méthode, tout roule !
    Les autres ordres ne seront pas différents.
    Une fois que tu comprends la logique de la chose, c’est facile !
    Tu as tout à fait raison quand tu dis qu’il faut s’entraîner peu mais régulièrement. Non seulement le chien ne se lasse pas mais c’est plus facile à caser dans l’emploi du temps 😉
    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *