Mon premier chien nous a quittés

Trace patte Gaïa

Sa trace de patte sur un chemin

Chers internautes, chers lecteurs, chers amoureux de nos amis à 4 pattes,

C’est le coeur lourd et les yeux liquides que je me dois de vous annoncer la disparition de Gaïa, mon premier chien, qui a fait l’objet de ce blog et de la majorité des sujets que j’ai pu aborder ici, qui nous ont réunis sur ce petit morceau d’internet.

 

GaïaVous l’avez vue grandir durant ces 5 années et demi de bonheur, j’ai mis du temps à faire ce pas en vous l’annonçant, mais voilà : ça fera 1 mois demain que nous avons dû l’emmener chez le vétérinaire pour arrêter ses souffrances. C’a été rapide, violent et affreusement douloureux, puisqu’elle a présenté des symptômes le dimanche 1er Janvier au soir, et que nous avons dû prendre cette terrible décision le mardi 3 Janvier, soit après 48h de détresse.

Je prendrai le temps de développer car c’est important pour tous ceux qui voudraient ou ont déjà un toutou, voir un Doberman, mais aujourd’hui, mes forces se limitent à vous l’annoncer.

Chien photo mariage

Gaïa sur nos photos de mariage

Je suis heureuse qu’on ait eu ce chien adorable, même si sa vie a été courte et malgré la douleur de sa disparition.

Je suis heureuse d’avoir pu profiter d’elle comme on l’a fait, mon mari et moi.

Je suis heureuse qu’on ait fait des photos de notre mariage avec elle.

Je suis heureuse qu’on ait pu passer le nouvel an 2017 auprès d’elle.

Je suis heureuse d’avoir fait ce blog qui a immortalisé son passage dans nos vies.

Je suis heureuse d’avoir partagé des bouts de sa vie avec vous.

 

Gaïa à sa place attitrée

Gaïa à sa place

Jamais on ne regrettera d’avoir eu ce chien, et nous en aurons d’autres, mais nous avons besoin de temps pour ce deuil. Je vous reparlerai d’elle, de ce que c’est d’avoir un Doberman adulte, de la maladie qui nous l’a enlevée, et comment ça se passe chez le vétérinaire dans ces cas-là… Pour le moment, on apprend à vivre sans elle, car elle était un véritable membre à part entière de notre maison.

Merci à vous d’être présents sur ce blog, et continuez à aimer vos toutous… ils nous le rendent tellement !

A très bientôt

Aloux

No votes yet.
Please wait...

10 comments

  • Dandy on mars 23, 2017 at 10:30 said:

    Bonjour Aloux,

    Dandy est parti à l’âge de 8 ans, d’un coup et heureusement sans souffrance. Je suis chanceuse de l’avoir eu près de moi jusqu’à cet âge. Malgré tout il me manque à chaque instant. Depuis ma plus jeune enfance j’ai toujours eu des chiens que j’ai aimés (chiens de chasse, berger belge, Montagne des Pyrénées, Rottweiler) mais mon Dandy a été mon compagnon, mon double, l’amour inconditionnel. Après le décès de Dandy, j’avais contacté une éleveuse de dobermann sur les conseils du Dobermann Club de France. Cette éleveuse fait attention à la sélection de ses chiens, mais elle a été très honnête avec moi sur les maladies liées à la race, elle ne pouvait pas me certifier me donner un chien sans risque. Elle-même avait perdu sa chienne née et élevée chez elle d’une CMD à l’âge de 2 ans. Le Dobermann Club de France s’investit beaucoup pour que les éleveurs soient plus vigilants sur le choix de leurs chiens reproducteurs. Je suis sûre que de plus en plus d’éleveurs font tout ce qu’il faut pour produire de la qualité mais sont victimes des pratiques faites dans le passé. Merci à Gaïa pour avoir été à l’origine de ce blog. Je voulais ajouter, désolée pour ce message un peu long, que depuis un mois j’ai adopté une chienne, Flat Coated retriever, de 3 ans, qui est adorable.
    Bien à vous,

    • Aloux on mars 26, 2017 at 4:48 said:

      Merci pour votre retour. C’est encourageant de savoir les efforts qui peuvent être faits par les professionnels dans ce domaine.
      Pauvre Dandy, 8 ans, c’est un bel âge, mais ça restera toujours trop jeune, c’est évident. Et les Dobermans sont tellement attachés… et attachants. C’en est fusionnel, voilà ! 🙂
      Je vous souhaite en tout cas de belles années auprès de votre chienne retriever.

  • Béran on mars 22, 2017 at 7:48 said:

    Non, je ne suis pas d’accord. Cela fait déjà un moment que certains connaissent les lignées à risque.
    Certains ont utilisé des reproducteurs et en le sachant.

    • Aloux on mars 22, 2017 at 9:53 said:

      Merci pour votre retour, Béran.
      C’est donc une raison de plus d’être extrêmement vigilants nous-mêmes pour bien choisir l’éleveur, quand on souhaite adopter un chiot, vu que certains ne sont pas suffisamment honnêtes ! 🙁

  • Dandy on mars 21, 2017 at 4:22 said:

    Bonjour,
    Je suis allée sur votre blog vraiment par hasard. Je ne connaissait pas Gaïa, mais ayant perdu mon dob en août dernier d’une CMD, je comprends la perte immense que vous pouvez ressentir. Pour moi, je n’ai pas pu me résoudre à reprendre un doberman. Encore aujourd’hui mon « grand amour » me manque énormément. Pour tous ceux qui ont la chance d’avoir un dob, je leur conseille de profiter de chaque seconde avec lui. Ces merveilleux chiens partent malheureusement trop tôt.
    Bon courage

    • Aloux on mars 22, 2017 at 9:51 said:

      Bonjour Dandy,
      Merci pour votre message, c’est en effet une disparition terriblement brutale et difficile à accepter tant elle paraît injuste.
      Quel âge avait le vôtre lorsque c’est arrivé ?
      Il est vrai en tout cas que le choix de reprendre un chien ensuite reste très personnel et le pas n’est pas aisé à franchir…

  • Béran on mars 14, 2017 at 12:39 said:

    Vraiment désolée pour Gaia. C’est tellement soudain.
    Quand les éleveurs feront-ils des efforts dans leur sélection? Pff, après on s’étonne que les gens ne veulent plus de dobs.

    • Aloux on mars 15, 2017 at 9:52 said:

      Merci beaucoup Béran.
      Le problème c’est que les hérédités ne peuvent être repérées que tardivement. Cette prise de conscience est finalement assez récente ; on se rend compte que les étalons de Serbie ont été tellement « utilisés » qu’aujourd’hui, un grand nombre de Dobermans partagent les mêmes ancêtres… d’où les tares !

  • Magali on mars 8, 2017 at 11:26 said:

    Bonjour, Alex, je suis triste d’apprendre la disparition de Gaia …. elle est partie bien trop tôt ! Bon courage à vous 2, c’était vraiment une chienne adorable.
    De notre côté Geko est toujours avec nous et toujours aussi barjo. Il est amoureux de notre fille qui aura bientôt 1 an.
    On vous embrasse, et encore beaucoup de courage.

    • Aloux on mars 9, 2017 at 3:04 said:

      Bonjour Magali
      Merci beaucoup pour ton message !
      Oui, ça a été un drame… Nous venons d’en adopter un autre, un adulte, j’écrirai dès que possible sur son sujet, mais c’est un amour de dobby qu’on a recueilli grâce à la P.A.D.
      Profitez bien de votre Geko, et encore merci… 🙂
      En espérant que vous allez bien,
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *