Le Doberman

Nous y voilà ! Comme promis, je vais vous parler de ce que c’est que de vivre avec notre Doberman ! Nous avons une ravissante Doberman femelle, prénommée Gaia, née le 31 mai 2011.

En tout premier lieu, je peux vous dire que les Dobermans sont loin de correspondre à leur réputation de chiens méchants ! Depuis qu’on ne leur coupe plus les oreilles, on voit bien dans leurs yeux quels gentils ils sont…

Profil du maître :

Nous sommes…
… un couple de jeunes actifs sans enfant (trentenaires), propriétaires d’une maison avec petit jardin de ville (50m2), à proximité de champs et d’une petite forêt.

Nous travaillons…
… toute la journée, du lundi au vendredi, et sommes absents approximativement de 7h30 à 18h.

Nos activités…
Nous sommes musiciens, blogueurs… et monsieur est sportif (course à pieds), moi-même suis plutôt sédentaire… Oui, un peu fainéante, on peut le dire ! :(

Profil du chien :

Physiquement, elle a la tête à hauteur de la main et pèse un peu plus de 30 kilos : elle est donc assez impressionnante quand elle veut nous sauter dessus !

En ce qui concerne son caractère, dans le désordre, je dirais que le Doberman est un chien intelligent, joueur, énergique et dynamique, sportif, dominateur voir manipulateur, fidèle, affectueux (pot de colle, oui !), sociable, profondément gentil, fragile face aux intempéries (pas de sous-poil…) mais de bonne constitution.

C’est un chien qui a besoin de se dépenser, ça fait partie de sa nature. Donc, même si une balade « saute » à cause du temps, par exemple, le Doberman va trouver un moyen de se défouler, que ce soit avec ses jouets ou avec vous !

Les principales qualités du Doberman :

Nous souhaitions un chien dynamique pour suivre mon compagnon dans ses parcours sportifs, et de taille moyenne (je n’aime pas les petits chiens, monsieur n’aime pas les gros ; or, le Doberman n’est pas vraiment un grand chien ; ce qui impressionne, c’est sa musculature, sa prestence et son énergie) : notre chienne a rempli ces desideratas ! Du coup, c’est un chien qui ne refusera jamais de jouer, et qui sera insatiable à ce niveau-là. Elle nous sollicite régulièrement et est toujours partante pour une partie de balle, de freesbee, de promenade, de course… Rien ne l’arrête ! Elle veut tout le temps jouer !

Maintenant que nous vivons avec elle depuis plus d’1 an, nous constatons plusieurs traits de caractère qui nous vont bien : c’est une chienne très attachante, câline et attentive. Quand nous sommes dans la maison et qu’elle est à l’extérieur, elle nous protège ! Les voisins ont pu constater qu’elle n’a pas du tout le même comportement quand nous ne sommes pas là ; elle surveille sans se manifester. Mais si nous sommes dans la maison, personne ne peut approcher sans avoir sa dose d’aboiements !

C’est également un chien qui s’adapte en toute circonstance ; peu importe où on l’emmène, elle ne veut qu’être avec nous et ne pose aucun problème d’adaptation à son nouvel environnement. C’est la même chose à la maison : peu importe la pièce où on se trouve et ce qu’on fait, elle veut juste ne pas être trop loin, et elle ne nous embête pas une seconde (je prends l’exemple de la musique : pendant que je travaille mon instrument, elle reste paisiblement couchée, même pendant des heures !).

Enfin, elle supporte tout à fait la séparation. Nous travaillons toute la journée, elle reste dehors, dans le jardin, et ne pose aucun souci (pas de hurlements à la mort ou d’aboiements outre mesure, peu de dégâts, à l’exception de quelques trous dans le jardin au début). Cependant, je ne suis pas certaine que ce soit dû à la race, mais plutôt au fait que nous l’ayons éduquée et habituée en ce sens dès le début.

Les principaux défauts du Doberman :

Elle est câline, ça, c’est certain… mais elle est aussi pot de colle ! On ne peut pas quitter une pièce sans qu’elle nous suive. Elle aime être près de nous… au point de se coucher à nos pieds quand on cuisine, par exemple ! Cela dit, il y a des pièces où elle reste interdite, tant pis pour elle ! Elle le subit sans rechigner, mais elle nous suit à la trace dans les pièces où elle a le droit.

Et qu’est-ce qu’elle ne ferait pas pour avoir des câlins ou jouer avec nous… C’est là qu’on voit qu’un Doberman, surtout femelle, est manipulateur. Elle sait faire les yeux qu’il faut pour apitoyer, poser sa tête sur les genoux pour avoir ses caresses… Il ne faut pas se laisser avoir !

C’est une race intelligente ; ça a du bon, mais ça peut aussi compliquer certaines choses, comme l’autorité qu’on a sur eux. Comme d’autres races de chiens, ils savent contourner les ordres pour mieux les ignorer. Ce sont des choses qu’on apprend en cours de dressage, mais qui sont extrêmement importantes pour conserver la maîtrise que l’on a de son chien. S’il se couche alors qu’on lui a demandé de s’assoir, attention : il ne faut pas le laisser faire !

Une expression est souvent utilisée pour décrire cette race : l’élite des chiens, pour l’élite des maîtres. Gloups ! :( En fait, il faut savoir le dominer sans le vexer, car après, il n’écoute plus rien. Et oui ! Le Doberman est susceptible ! Donc, la mission du maître : avoir une main de fer dans un gant de velours… et être plus malin que lui !

La santé du Doberman :

Tout d’abord, oubliez la légende du Doberman fou ! Le Doberman ne perd pas plus la tête en vieillissant qu’un autre chien. Si vous ne connaissiez pas cette histoire, sachez qu’il se disait, fût un temps, que ces chiens devenaient fous en grandissant, car leur boîte cranienne était trop petite pour laisser le cerveau se développer… Il suffit de le dire pour que ça ait déjà l’air insensé !

Ce qu’il faut savoir pour la santé de son Doberman :

– le risque de dysplasie coxo-fémorale ; c’est une malformation de la hanche. Les éleveurs dépistent ce défaut dès les parents pour l’éviter à leurs portées ; vérifiez-le auprès de l’évelage où vous achèterez votre petit dobby ;

– les problèmes cardiaques en cas d’activités trop intenses ; ce sont des chiens très dynamiques. Il est donc conseillé, si vous leur faites effectivement faire du sport, de surveiller leur coeur dès l’âge de 2 ans ;

– leur poil court, qui les rend sensibles au froid et à l’humidité ; les chiens ont normalement des sous-poils sous leur fourrure qui les rendent résistants aux intempéries, ce qui n’est pas le cas des chiens à poils ras comme le Doberman. Croyez-le ou pas : la mienne a son petit manteau ! Je vous prends une photo très vite pour vous montrer ça ! :)

Malgré tout, c’est un chien robuste et de très bonne constitution ; son espérance de vie est de 8 à 10 ans.

La réaction des gens :

Le Doberman suscite 2 réactions des gens quand ils le croisent dans la rue : de la peur ou de la fascination.

Ce sont de très beaux chiens, musculeux, au port altier et fier, au poil brillant et aux couleurs très marquées. Certains les trouvent tellement attirants qu’ils s’arrêtent pour les regarder, voir même s’approchent spontanément pour les caresser. D’autres voient en eux les « démons » effrayants que l’on nous montre dans les films et en sont effrayés sans même un haussement de sourcil du chien.

Ces réactions un peu extrêmes imposent de notre part une maîtrise suffisante de notre chienne. En effet, si les gens s’approchent, il faut qu’elle soit calme et passive ; ou si elle ne l’est pas, que nous sachions l’empêcher d’approcher les gens. Or, le Doberman a beaucoup de force. Il faut donc bien tenir la laisse, ou qu’il obéisse au doigt et à l’oeil ! D’autant plus quand les personnes en face font partie de celles qui en ont peur…

Le budget que mon chien représente :

En toute transparence, voici ce que nous a coûté notre chienne jusqu’ici :

– achat (en élevage) = 900 €
– stérilisation (entièrement remboursée ; montant variable en fonction de la taille du chien) = 300 €
– vaccins 1ère année (partiellement remboursés) = 80 €
– mutuelle 1 an (30€/mois) = 360€
– vaccins annuels = 100 €
– nourriture = 1 paquet de 14 kg de croquettes Proplan par mois = 50 €/mois, soit 600 € à l’année

S’ajoutent les frais divers suivants, difficiles à mesurer globalement, mais propres à tous les chiens :

– huile de parafine quand elle a avalé une chaussette (pour faciliter le passage du corps étranger)
– produit anti-tiques et puces
– vermifuge
– déodorant, car un Doberman ne s’emmène pas au toilettage et ne se lave qu’1 à 2 fois par an, mais parfois, il se frotte dans quelque chose qui ne sent pas très bon… d’où le déo ! :)
– accessoires divers (laisse, collier, niche, coussins, jouets… prix variables en fonction du choix du moment et du lieu)
– compléments alimentaires (friandises pour le dressage, os à ronger, protection des dents…)

Voilà ! Je pense que tous ces détails vous permettront d’un peu mieux connaître cette race au quotidien ! N’hésitez pas à laisser des commentaires si vous avez d’autres questions à leur sujet, ou des éléments complémentaires à apporter, je suis toute ouïe !

Aloux

70 comments

  • Meddahi on août 5, 2013 at 6:02 said:

    Bonjour,
    J’ai adapté une chienne Doberman à l’age de 6 mois. Elle a presque 4 mois chez moi. Ce que je constate s’est quelle répond difficilement à mes demandes. Elle commence à apprendre centaines instructions mais ce qui me fait peur elle n’obéit pas facilement quand je l’appelle à venir. J’avoue que je l’attache de temps à autre quand ma femme sèche le linge chose quelle déteste évidemment ce qui me fait peur quelle ne puisse pas être dominé. Elle a actuellement 9 mois 15 jours et j’entends l’a dresser chez un professionnel. Que me conseillez vous.
    Merci

    • Aloux on août 7, 2013 at 5:09 said:

      Bonjour Meddahi,
      N’ayez crainte : votre dobbette est encore jeune et « fofolle », c’est normal qu’elle n’obéisse pas encore au doigt et à l’œil.
      Sachez que si vous la faites se dépenser suffisamment chaque jour, elle sera déjà beaucoup plus à votre écoute.
      Il faut également que vous preniez tous les jours du temps avec elle pour lui apprendre les ordres que vous souhaiteriez lui voir obéir.
      Enfin, si vous le pouvez, avoir l’appui d’un professionnel est tout à fait conseillé si c’est votre premier chien, car il vous apprendra tout plein d’astuces et le comportement qu’il faut avoir pour obtenir tout ce que vous voulez de votre chienne. Car entendons-nous bien : aller prendre des cours de dressage, c’est surtout pour que nous, les maîtres, nous sachions quoi faire ! Ensuite, c’est à nous de travailler avec notre chien !
      En tout cas, à mon avis _ en gardant des réserves car je n’ai pas vu votre chienne et peut-être que je la sous-estime _ il est trop tôt pour que vous soyez inquiet à son sujet. La nôtre a 2 ans et nous fait encore des bêtises ! Ce sont des chiens énergiques et très joueurs, et jusqu’à au moins ses 1 an, il ne faut rien lâcher !
      Bonne continuation avec elle

  • CONDOTTI on août 5, 2013 at 2:04 said:

    Nous avons adopté un croisé doberman-beauceron il y a plus de 6 ans, c’est un condensé des deux races, avec défauts (si si, ils en ont!)et qualités décuplés. Et pourtant, je suis restaurateur, donc pas mal pris… mais voilà le truc :il court tous les matins 1 heure en forêt, fait du vélo avec madame le mercredi (le long du canal de Nantes à Brest, c’est plat et offre un excellent terrain de course), et joue le reste du temps avec sa copine basenji (pas mal aussi, au niveau énergie et tempérament). Le secret, finalement, c’est de s’autoriser le chien que l’on peut gérer, tout simplement !Mon 1er chien ? Un Estrella de 60 kg réputé irrécupérable car élevé dans une salle de bains d’HLM et pas socialisé !Longue vie à tous les dobbies, et pour sûr, le prochain sera récupéré en SPA ou fondation !

    • Aloux on août 7, 2013 at 5:02 said:

      Bonjour Condotti,
      Et bien voilà, je crois que là, tout est dit, merci ! Si vous pouvez faire en sorte que votre chien se dépense, prenez un chien énergique ; si non, mieux vaut éviter, c’est sûr. Il faut bien choisir le chien qui convient à son propre mode de vie, tout simplement !
      Et je me joins à toi : longue vie aux dobbies !

      • Reda Kasi on décembre 31, 2013 at 11:03 said:

        le chien qui convient à son propre mode de vie!! Specielement pour les Dobs, faut etre joueur, aime se balader, affectueux, laisse le dob qu’il rentre chez lui a l’interieur de la maison de temps en temps, etc

  • Nathalie on juillet 25, 2013 at 3:13 said:

    Ô combien, votre description du doberman est juste.

    En effet, cela fait 1an et demi que j’ai perdu ma doberman de 8ans et je n’arrive pas à l’oublier.

    Une bête remarquable.
    Profitez bien de votre Gaia

    • Aloux on juillet 26, 2013 at 2:13 said:

      Merci beaucoup, Nathalie !
      Quelle douleur ça a dû être… en avez-vous adopté un autre, depuis ? La plupart des propriétaires de Dobermans que j’ai pu croiser n’ont pas pu s’arrêter ! Cette race devient une drogue ! ;)
      En tout cas, nous savons que nous devrons y faire face, mais je n’ose y penser.

  • Hocquerelle on juillet 1, 2013 at 6:50 said:

    Bonjour,
    Dans l’avenir mon compagnon est moi risquons de prendre un doberman, chien qui nous plais beaucoup a tous les deux, moi qui été un peu hésitante tout de même vous m’avez convaincue que sa peux être un chien extraordinaire ! Merci

    • Aloux on juillet 3, 2013 at 9:56 said:

      Bonjour Hocquerelle !
      Merci, c’est un plaisir de le lire !
      Au-delà des contraintes qu’impose n’importe quel chien, le Doberman a surtout deux « défauts », en tout cas deux aspects qu’il faut assumer : l’énergie à dépenser et l’intelligence suffisante pour nous « piéger ».
      Je ne peux que vous conseiller de bien penser à faire courir régulièrement votre chien, et à bien attaquer le dressage dès le début. Ce sera alors un compagnon génial !
      A bientôt ! :)

  • DELPHINE on juin 3, 2013 at 9:54 said:

    Bonjour, il est un peu tard pour commenter mais en lisant l’article je retrouve tout à fait mes doberman dedans sur tous les plans …et j’an ai 5 (2 males ,3 femelles) !!… ce sont effectivement des bêtes formidables jamais rassasiées de calins , en donner ou en prendre, ils sont adorables avec les enfants , les humains et absoluement pas agressifs juste bons gardien ,avec une très forte notion de territoire. C’est un peu plus compliqué entre eux et c’est là qu’il faut faire preuve pour le maitre d’une autorité non négociable.

    • Aloux on juin 3, 2013 at 10:02 said:

      Bonjour ! Il n’est jamais trop tard pour commenter, ça me fait très plaisir que vous ayez pris le temps de consulter cet article.
      5 dobbys ?? Alors là, je suis épatée ! Est-ce pour un élevage, ou une passion sans bornes…?
      Je suis toute ouïe pour connaître votre expérience pour leur cohabitation, car je ne vous cache pas que mon compagnon et moi-même hésitons à en prendre un 2ème…

  • Sandrine on décembre 5, 2012 at 8:48 said:

    Vraiment très bien fait et complet comme article ! Serait-il possible de faire un article sur les border collie ? Quand je pourrais adopter un chien je pense prendre cette race. De plus, j’ai hâte se savoir comment vous avez éduquer Gaia pour qu’elle soit sage quand elle reste dehors. C’est toujours bon à savoir !

    • Aloux on décembre 5, 2012 at 9:45 said:

      Bonjour Sandrine,
      Tout d’abord, merci ! Et effectivement, les Border Collie sont des chiens très populaires… Je connais quelques personnes qui en ont, je vais leur demander s’ils peuvent nous en parler dans un prochain article qui leur sera dédié.
      De ce que je sais, ce sont des chiens très énergiques, et très attachants.
      Je vous tiens au courant dès que j’aurai trouvé un « connaisseur »… et je note pour un prochain article de vous raconter ce qu’on a fait pour que notre chienne reste dehors sans trop de pertes et fracas. A très bientôt !

  • Lisa - du blog www.lisadeparis.ch on novembre 28, 2012 at 9:06 said:

    En effet, ta fiche est très complète et extrêmement intéressante !
    Je m’étonne de ne plus jamais croiser ce magnifique chien. Les oreilles tombantes lui donne un air très tendre.
    Il semble que les chiens répondent vraiment à une tendance. La mode est aujourd’hui au bulldog français…
    Peut-être l’occasion d’un prochain article ?

    • Aloux on novembre 28, 2012 at 1:13 said:

      Bonne idée, Lisa !
      Si un internaute connaît bien cette race, c’est avec plaisir que je lui demanderai de nous en dire plus !
      C’est bien observé : les chiens répondent tout à fait à des tendances… Pendant un moment, on n’entendait parler que de Jack Russell !

  • Reda on novembre 20, 2012 at 12:04 said:

    Et ben, ça c’est une fiche très complète ! Votre chienne est magnifique et je vous rejoins sur le fait que depuis qu’on ne leur coupe plus les oreilles, ils ont l’air plus « gentil ».

    Lorsque j’étais enfant, j’avoue que le doberman susciter chez moi une certaine peur…

  • Aloux on novembre 19, 2012 at 7:09 said:

    Oh oui, ils sont très beaux !
    Les mâles sont encore plus impressionnants que les femelles, avec leur poitrine très musclée… De superbes chiens.

  • Karole on novembre 19, 2012 at 3:06 said:

    Portrait très attachant de Gaia !
    Cela donne envie de la connaître davantage, ainsi que la race.

    Des amis de mes parents emmenaient leur doberman à la maison quand ils venaient déjeuner. Le chien était calme et restait sur son tapis sans broncher.
    C’est une très belle race.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>