Le Shar-peï

[article invité]

Vous avez déjà vu ces petits chiots plein de plis ? Ce sont des Shar-peï !

Une fois adulte, les plis s’estompent. Il en reste juste au niveau de la tête et du garrot. A son physique molossoïde très particulier s’ajoute une langue bleue (comme pour les chow-chow).

Le Shar-peï a la réputation d’avoir une santé délicate. Pourtant il ne développe pas plus d’affections que la plupart des chiens de race. Et malheureusement, l’on sait que chaque race a ses affections privilégiées.

Je vis actuellement avec trois Shar-peï, l’un âgé de six ans et les deux autres de trois ans.

Profil du maître
:

Nous sommes…
… un couple de jeunes actifs sans enfant (la quarantaine), propriétaires d’une maison avec jardin, en ville, à proximité d’espaces verts.

Nous travaillons…
… en horaires décalés, du lundi au vendredi, et sommes absents approximativement 6 heures par jour.

Nos activités…
Nous sommes plutôt sédentaires. Monsieur est bricoleur et motard, moi-même suis plutôt adepte de lecture, musique et juste ce qu’il faut de sport.

Profil du chien :

Le Shar-peï est de taille moyenne (sa tête arrive en bas des cuisses). Il est puissant et compact. Certains sont un peu plus élancés. Le poids de mes chiens varie entre 26 et 30 kg, mais ce sont de grands gabarits pour la race.

Le Shar-peï est un chien calme, plutôt indépendant, qui semble réfléchir au bien-fondé de vos instructions à chaque fois que vous donnez un ordre. Il n’est pas facilement excitable.

Il ne recherche pas forcément la présence des autres chiens et les apprécie peu quand ceux-ci sont très excités ou le sollicitent de trop. Mais en général, il tolère très bien ses congénères. Pendant plusieurs années ont cohabité chez moi 3 mâles non castrés.

Contrairement aux rumeurs à son sujet, le Shar-peï ne nécessite pas d’entretien particulier, que ce soit de la peau, des plis ou des yeux. Seules les oreilles ont tendance à s’encrasser rapidement. Le Shar-peï ne se toilette pas et se contente d’1 ou 2 lavages par an.

Ces chiens s’adaptent très facilement. Que vous viviez en appartement ou en maison avec un grand jardin, tout lui va du moment qu’il garde un œil sur vous. Il n’a pas un grand besoin de se dépenser, quelques sorties par jour lui vont très bien. Mais si vous voulez faire du sport avec lui, cela lui conviendra également.

Quant à leur longévité, pour information, mes deux premiers shar-peï sont décédés à l’âge de neuf ans.

Les principales qualités du Shar-peï :

Nous souhaitions un chien calme car les chiens excités, qui vous sollicitent tout le temps, ont tendance à m’agacer rapidement.

Ni trop petit, ni trop grand, c’est son format qui m’a plu dès le départ : de taille moyenne, il ne prend pas beaucoup de place ; on peut le porter en cas d’urgence, et il a tout d’un grand chien car il peut se montrer imposant.

Le Shar-peï peut être un gardien efficace, et même s’il a une réputation de chien peu aboyeur, quand il donne de la voix, il affiche sa présence !

Il est très adaptable dans son mode de vie. Du moment qu’il est avec nous, tout va bien.

La propreté est rapidement acquise dès le plus jeune âge.

Au vu de sa personnalité, on a vraiment l’impression de vivre avec une véritable personne plutôt qu’avec un chien.

Les principaux défauts du Shar-peï :

Il a les défauts de ses qualités !

Indépendant, il peut répondre à nos sollicitations avec peu d’entrain. Il faut savoir le motiver.

Il est facile à éduquer, du moment qu’on y va en douceur, mais il se braque facilement s’il estime qu’on va trop loin. S’il perd confiance en vous, il vous ignorera ou aura peur de vous. Il vous faudra alors le reconquérir.

Certains individus n’aiment pas être manipulés ou contraints physiquement par des personnes qu’ils connaissent peu, d’où parfois une méfiance à leur égard de la part de certains vétérinaires.

En général, ce n’est pas un chien qui restera à vos côtés pour se faire câliner (il y a des exceptions bien sûr), il préfère rester un peu plus loin et garder un œil sur vous. D’ailleurs, la texture de son poil n’est pas des plus agréable à caresser car il peut se révéler urticant sur les peaux fragiles.

Le Shar-peï n’est pas le genre de chien avec qui vous jouerez à la baballe pendant des heures. Vous lancerez la balle et bien souvent il se contentera de la regarder passer ! Par contre, éventrer des peluches est un véritable délice pour certains.

Ce chien n’aime pas l’humidité. Si vous souhaitez faire asseoir votre Shar-peï sur de l’herbe humide, je vous souhaite bon courage ! Au mieux, il pliera légèrement les pattes pour vous faire plaisir ; au pire, vous n’arriverez même pas à lui faire poser un coussinet sur l’herbe ! Il peut se retenir longtemps de faire ses besoins s’il ne souhaite pas sortir à cause du temps. Il faut savoir que le Shar-peï ne possède pas de sous-poil.

Quand il fait sa mauvaise tête alors qu’il est en laisse, il apprend rapidement à s’arc-bouter et à retirer son collier par un simple mouvement en arrière.

La santé du Shar-peï :

Le Shar-peï est un chien si particulier qu’il a une affection qui porte son nom :

– la fièvre familiale du Shar-peï :Il s’agit d’épisodes de fièvres sans raison apparente qui peuvent durer de 12 à 36 heures en moyenne, avec parfois le gonflement d’un jarret. On rapproche généralement cette affection à une maladie d’origine inflammatoire :

l’amyloïdose rénale : des dépôts se font sur les reins et l’insuffisance rénale survient. Des recherches génétiques sont en cours à ce sujet.

l’entropion : l’excès de peau du Shar-peï peut se retrouver au niveau des paupières. Celles-ci s’enroulent sur elles-mêmes et frottent sur la cornée. Il est alors nécessaire d’opérer afin de retirer cet excès de peau qui peut, à la longue, endommager l’œil. Cette opération n’est conseillée que lorsque le chien est adulte. S’il s’agit d’un chiot, la pose de fils temporaires peut régler le problème.

Les problèmes de peau sont moins courants grâce au travail des éleveurs consciencieux. Quand ils surviennent, ils peuvent être liés à une allergie.

La réaction des gens :

Mes chiens font souvent peur. Leur tête est imposante, leur musculature aussi et l’assurance qui s’en dégage font que certaines personnes s’écartent pour ne pas les croiser.

Je ne parle même pas du nombre de fois où on m’a demandé s’il s’agissait de Pitbull !

Certains n’hésitent pourtant pas à s’en approcher et montrent un grand intérêt. Mais le fait qu’ils soient plusieurs calme les ardeurs, c’est certain.

Ceux qui s’en approchent en souhaitant leur tapoter la tête essuieront un recul net du chien. Les Shar-peï aiment aller renifler les inconnus, mais pas forcément se faire toucher.

Attendez-vous à ce qu’on vous parle souvent du prix de votre chien. En effet, le Shar-peï était très cher à une certaine époque, car la race venait de s’implanter en Occident et la demande était très importante. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Le budget que mon chien représente
:

Voici ce que nous coûte chacun de nos chiens :

– achat (en élevage) = il faut compter entre 1000 et 1200 € en moyenne (je précise que mes chiens ne viennent pas d’un élevage, leur cas est particulier)
– vaccins annuels = 50 €
– nourriture = par chien environ 8 kg de croquettes par mois (croquettes Husse à 49 €/paquet de 15kg), soit 300 € à l’année

S’ajoutent les frais divers propres à tous les chiens :

– produit anti-tiques et puces
– vermifuge (2 fois par an = 24,80 €/chien)
– shampoing (2 lavages par an environ)

Concrètement, voici le montant des soins vétérinaires pour l’un de mes chiens (Bao Dai, mâle non castré de six ans) en 2012 :

– prostatite : 94,50 €
– allergie : 32,50 €
– points de suture (avec anesthésie et antibiotiques) suite à une bagarre : 168 €

Personnellement, je ne jure que par le Shar-peï : son tempérament, son format, tout me va chez lui.

N’hésitez pas à faire part de vos expériences avec cette race dans les commentaires !

Karole

http://sharpei-attitude.fr

Rating: 4.8. From 5 votes.
Please wait...

37 comments

  • grimaud on septembre 28, 2015 at 10:18 said:

    Bonjour,

    Avec mon mari nous souhaitons acheter un sharpei mais beaucoup nous disent que cette race a souvent des problèmes de peau et qu’ils sentent mauvais entrainant des couts importants entre le véto et toiletteur …
    merci pour vos réponses.

  • Laetitia on juin 13, 2015 at 8:45 said:

    Bonjour,

    j’ai adoré votre article et j’avoue reconnaitre Joss mon bébé shar pei en beaucoup de points. Je ne suis juste pas d’accord sur les eleveurs ils ne sont pas attentifs en tout cas pas ceux chez qui j’ai acheté le chien et malheureusement j’ai eu beaucoup de dépenses pour lui sauver la vie. Je l’aime de tout mon cœur et je ne voudrais pas en changer pour tout l’or du monde. j’aime tout en lui on dirait que je vie avec un etre humain il est pres de moi des que je suis la sinon il ne semble pas que je lui manque quand je travaille. Il aime les enfants et aimer est un faible mot. il est bleu rare pour un shar pei et peu de plis ca me va bien. J’ai pris une éducatrice particuliere pour l’éducation mais on voit bien que ce n’est pas un chien comme les autres il est sensible et on doit adapter son autorité.
    Je finis en disant que si on peut pas les aimer ou les élever correctement alors on ne doit pas s’engager car l’adoption est en engagement. Le chien a besoin de beaucoup d’amour et de soin

  • Sandy on mai 14, 2015 at 9:36 said:

    Bjr je ne retrouve pas mon chien dans cet article. Il a eu du mal a obéir il est tjrs a courir dans tous les sens…. Il a une odeur très forte donc je le lave quand même tous les 3 ou 4 mois environ et il supporte assez mal d’être dehors…
    Un peu déçue car je pensais que c’etait un chien calme a qui j’aurai pu faire de gros câlins:/

    • Aloux on juin 15, 2015 at 7:55 said:

      Bonjour Sandy,
      On aura beau essayer d’être les plus exhaustifs possibles quand on parle d’une race, il y aura toujours des variations d’un chien à un autre.
      Un labrador mâle chez l’un pourra être destructeur et fugueur, alors que celui de l’autre sera joueur et pot de colle… C’est pareil pour toutes les races. Par contre, je n’ai pas retenu qu’un Sharpeï était un chien câlin. On dirait plutôt que c’est un chien assez indépendant et au caractère délicat, je dirais.
      Karole vous répondra sûrement mieux que moi, puisque je ne connais pas cette race moi-même.
      Par contre, je ne sais pas que âge a le vôtre, mais peu-être va-t-il s’assagir en grandissant et être un peu plus câlin, quand vous le souhaiteriez…?
      Bon courage,
      Aloux

  • Lefrage on avril 25, 2015 at 9:21 said:

    Est ce que c’est gênant si il y a des escaliers dans la maison ? Cela peut lui procurer des maladie ?

    • Aloux on juin 15, 2015 at 7:50 said:

      Bonjour,
      Je ne pense pas qu’un escalier puisse provoquer des maladies à votre toutou…
      Un seul conseil : ne le forcez pas à les emprunter s’il ne le veut pas !
      Notre chienne n’arrive pas à parcourir certains escaliers à cause de sa morphologie (poitrail très développé qui la fait basculer vers l’avant en cas d’escalier trop abrupt). Si nous la forcions, elle risquerait de se blesser !
      A bientôt !
      Aloux

  • nadia on juillet 13, 2014 at 11:39 said:

    Bonjour,

    J’ai lu votre article. J’ai un sharpei aussi mais on l’a trouvé abandonné ça fait approximativement 1ans je dirais. Mon père la recueilli pour que l’on en prenne soin et maintenant il fait partit de la famille. C’est un bon chien, il écoute ce qu’on lui demande de faire (pas moi, mais ma mère oui). Moi, y se contente de m’écouter quand je lui donne a manger! (y m’aime pas trop, jsai pas trop pourquoi, mais il est en amour avec mes parents). Si je vous écris ce message c’est parce que nous avons beaucoup de difficulté à inviter des personnes chez nous. Il a eu un vécu passé que nous ne connaissons pas. Puis à chaque fois que j’invite une amie ou ami, il va vouloir les sentir, mais il ne le fait pas calmement, NON, il veut sauter sur eux, car il pense qu’il est le maître de la maison, ce qui n’est absolument pas le cas. Je pense qu’il est très insécure quand il y a des personnes qu’il ne connait pas, le problème c’Est qu’il effraie n’importe qui et personne veut se pointer chez nous. Il a déjà mordue deux de mes amis sans que mes amis lui aille fait dequoi. Comment essayer de faire rentrer du monde, et que mon chien aille les sentir sans les sauter dessus? Il n’est pas castré, j’ai demander a ma mere de la faire mais elle ne veut pas(cause dargent).. Mais la c’est un vrai problème , car si j’invite quelqu’un , je le sort dehors dans la cours, parcontre, il n’arrete pas de japper et juste hier j’ai eu une plainte de voisin! bref, Il me complique la vie! mais malheureusement je ne suis pas son maître, avez vous des suggestions pour le faire calmer quand il y a des invités? Merci

    • Aloux on juillet 15, 2014 at 9:30 said:

      Bonjour Nadia,
      Recueillir un animal dont on ne connaît pas le passé est très compliqué… Je vous suggérerait de consulter un dresseur ou un comportementaliste pour tout reprendre depuis le début, mais si vous n’avez les moyens pour le faire castrer, je suppose que vous ne les avez pas pour ça non plus ?
      Karole, spécialiste des Shar-peï, aura peut-être d’autres conseils à vous apporter, mais il n’y a pas de solution magique pour un chien adulte : il faut tout reprendre depuis le début, en fonction de vos impératifs, vos règles, et non les siennes.
      Le récompensez-vous quand il a un bon comportement ?
      Le fait qu’il ait mordu des amis à vous m’inquiète un peu, par contre… Je ne vous cache pas que je pense que vous prenez un risque de le garder si vous ne le contrôlez pas et si vous ne pouvez pas consulter quelqu’un pour vous aider.
      Peut-être nos amis internautes ont-ils d’autres conseils à vous apporter ?
      Je vous souhaite en tout cas bon courage. Mon conseil est finalement simple : reprenez toute son éducation du début, et soyez patiente, car il est adulte et a déjà des « bases » qui ne sont pas les vôtres, ça prend du temps de refaire une éducation.
      A votre disposition,
      Aloux

  • Brock on juillet 5, 2014 at 2:39 said:

    Bonjour Karole,

    J’ai trouvé votre article très intéressant.
    Nous sommes un peu dans le même cas de figure que vous:couple la quarantaine sans enfant en maison et nous allons bientôt adopter un shar-pei.
    Pouvez-vous me dire si le shar pei tolère bien la solitude pdt que vous travaillez?
    Laissez-vous dehors votre chien en votre absence?

    Vous remerciant,
    Lise Brock

  • Titeblonde on mai 24, 2013 at 7:54 said:

    Coucou je trouve ton article très intéressant j’ai un sharpei chocolat de 8 mois et on reconnaît bien certains traits de son caractère! Cependant je trouve dommage que tu n’ai pas évoqué les différents pelage existant chez le shar pei il existe les horse coat a poils ras comme le tien et les brush coat a poils plus longs comme le mien.son poil est loin d’être urtiquant c’est une fourrure vraiment tres douce et avec sa couleur chocolat les gens le comparent souvent a un nounours 😉 voilà pour la petite précision pour tous ceux qui souhaiteraient adopter un de ces merveilleux toutou 🙂

  • Karole on novembre 28, 2012 at 1:48 said:

    Oh ils jouent, ne t’inquiète pas !
    C’est juste que parfois ils peuvent snober d’autres chiens. Et comme ils ne s’excitent pas toujours facilement, les chiens qui gigotent dans tous les sens tout le temps les agacent souvent.
    L’un de mes chiens ne jouaient qu’avec des races imposantes qui aimaient les jeux de bagarre. Courir après un berger ne l’intéressait absolument pas. Par contre, des jeux musclés l’enchantaient.
    Un autre de mes chiens aimaient courir après une chienne berger allemand qui elle-même courait après une balle. Il se moquait complètement de la balle ! Son jouet c’est le berger allemand !

  • Aloux on novembre 28, 2012 at 10:51 said:

    Merci Karole pour ton article !
    J’ai du mal à imaginer un chien qui n’a pas forcément envie de jouer… A retenir : Shar-peï et Doberman sont incompatibles ! L’un agacerait l’autre très vite ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *